Forme galénique d’un médicament







Claude GalienL’ethymologie

« galénique » dérive de « galenus », il s’agit du nom latin du médecin grec Claude Galien (Galenus en latin) qui vécut au deuxième siècle et contribuat à jeter les bases de la médecine européenne moderne.

Qu’est-ce qu’une forme galénique ?

Définition:La forme galénique correspond à la forme donnée à un médicament, il peut s’agir d’un comprimé, d’une poudre, d’un sirop etc.
Elle est en général choisie de manière à ce que les principes actifs atteignent le plus facilement et le plus rapidement les organes ou les zones du corps auxquels ils sont destinés, elle permet aussi d’adapter un médicament au contraintes particulière d’un patient. Elle est obtenue en choisissant les excipients adaptés.

Les principales formes galéniques

La plupart des médicaments sont présentés sous forme de comprimé (à avaler, croquer ou effervescents), de poudre (à mélanger ou à dissoudre), de géllule, de sirop, de suppositoire, de spray (nasale ou buccale), d’ampoule, de crème (baume, gel), de collyre.

Exemples

Un doliprane (dont le principe actif est le paracétamol) peut ainsi se décliner en toute une série de forme galéniques comportant chacune des excipients qui lui sont propres: comprimés à avaler, comprimés effervescents, gellule, poudre, sirop en encore suppositoire…