Test identification ions fer III

Précipité rouge brique d'hydroxyde de fer III

  1. A quoi sert-il ?
  2. Solutions aqueuse contenant des ions fer II
  3. Le réactif
  4. Le précipité
  5. La réaction de précipitation
  6. La réalisation du test de reconnaissance de l’ion fer II
  7. L’interprétation de ce test

A quoi sert-il ?

On utilise pour vérifier la présence d’ions fer III dans une solution aqueuse.

Les ions Fer III en solution aqueuse

Les ions fer III (ausi appelés ions ferriques colorent la solution aqueuse où il sont dissous en un jaune vif dont la teinte dépend de la concentration en ion fer III. Plus la concentration est faible et plus le jaune est pâle, en dessous d’un certain seuil la coloration n’est plus perceptible et la solution semble incolore.

Solution jaune de sufate de fer III
Solution de sulfate de fer III

Le réactif

Les ions fer III, comme les autres ions métalliques, précipitent en présence d’ions hydroxyde. Il est donc courant d’utiliser l’hydroxyde de sodium comme réactif (Na+(aq) + OH(aq)) mais une autre base forte peut la remplacer.

Le précipité



les ions ferriques forment en présence de soude un précipité rouge vif qualifié de rouge brique.

Ce précipité est de l’hydroxyde de fer III dont la formule chimique est Fe(OH)3

C’est un solide ionique neutre qui associe un ion fer III (Fe3+) à trois ions hydroxyde (OH)

Précipité d'hydroxyde de fer III
Précipité rouge brique formé lors du test d’identification des ions fer III

La réaction de précipitation

En simplifiant, sans indiquer les ions spectaeurs (les anions présents dans la solution de fer III et les cations qui accompagent l’hydroxyde dans le réactif), on peut écrire la réaction suivante:

Ion Fer III + ion Hydroxyde -> Hydroxyde de Fer III

L’équation de réaction de la précipitation est la suivante:

Fe3+(aq) + 3 OH(aq) -> Fe(OH)3(s)

Cette équation permet de déduire les proportions suivantes:

– Il y a trois fois plus d’ions hydroxyde consommés que d’ions fer III

– La quantité d’hydroxyde de fer III qui se forme est égale à la quantité d’ions fer III consommés.

Réalisation pratique du test des ions fer III

  • Prélever une petite quantité de solution à tester (quelques millilitres)
  • Placer ce prélèvement dans un tube à essais propre.
  • Verser quelques gouttes du réactif (par exemple de la soude de concentration 0,1 mol/L).
  • Observer le résultats

Interprétation du résultat de ce test

  • S’il se forme un précipité rouge brique alors le test est positif et confirme la présence d’ions fer III
  • En l’absence de précipité on peut conclure soit à l’absence totale d’ions Fer III soit à une concentration très faible (inférieure au seuil de détection du test)
  • Si un précipité d’une autre couleur se forme alors c’est le signe que la solution contient bien des cations mais il ne s’agit pas d’ions Fer III. Il est possible qu’ils soient présent mais en une concentration moindre par rapport à celle des autre cations, et leur précipité est « noyé » parmi celui des autres cations.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*