Test d’identification de l’ion iodure







  1. Son utilité ?
  2. Les ions iodure en solution aqueuse
  3. Le réactif du test
  4. Le précipité du test des ions iodure
  5. La réaction de précipitation
  6. La réalisation du test d’identification de l’ion iodure
  7. L’interprétation de ce test

Son utilité ?

On s’en sert pour détecter des ions iodure de formule I dans une solution aqueuse.

Solutions aqueuses contenant des ions iodure

Les ions iodure ne donnent aucune couleur à leur solution, s’ils sont associés à d’autres ions incolores alors la solution est incolore et s’ils sont associés à des à des cations colorés, alors la solution prend la couleur de ces derniers.

Solution d'iodure de sodium
Solution aqueuse incolore d’iodure de sodium

Le réactif

Le test de reconnaissance des ions iodure est réalisé avec du nitrate d’argent (comme le test des ions chlorure et des ions bromure). C’ est l’ion argent qui provoque la précipitation de l’ion iodure.

Le précipité d’iodure d’argent

Le nitrate d’argent forme en présence d’ions iodure un précipité de couleur jaune d’iodure d’argent où sont associé un ion iodure et un ion argent. Ce précipité se distingue du bromure d’argent par une teinte jaune plus vive.

Précipité jaunâtre d'iodure d'argent
Précipité jaunâtre d’iodure d’argent

La réaction de précipitation des ions iodure

Les ions argent contenus dans le réactif provoquent la précipitation des ions iodure qui conduit la formation d’iodure d’argent suivant la réaction:

Ion iodure + ion argent -> iodure d’argent

Sans tenir des compte des ions spectateurs (les ions nitrate et les cations qui accompagne les ions iodure) alors on peut écrire l’équation de réaction suivante:

I(aq) + Ag+(aq) -> AgI(s)

D’après cette équation les proportions de la réaction sont les suivantes:

– La réaction consomme autant d’ions iodure que d’ions argent

– La quantité d’iodure d’argent formée est égale à la quantité d’ion bromure consommée

Si ce test est réalisé sur une solution d’iodure de sodium alors l’équation de réaction complète est la suivante:

I(aq) + Na+(aq) + NO3(aq) + Ag+(aq) -> AgI(s) + Na+(aq) + NO3(aq)

Réalisation du test de reconnaissance de l’ion iodure

  • Réaliser un prélèvement de quelques millilitre de la solution à tester
  • Verser cette solution dans un tube à essais
  • Ajouter quelques gouttes de nitrate d’argent (le réactif du test)
  • Observer le résultat et vérifier la présence éventuelle d’un précipité puis interpréter

Interprétation du test

  • Si la réalisation du test conduit à la formation d’un précipité de couleur jaune alors on peut conclure à la présence d’ions iodure dans la solution testée.
  • Si aucun précipité ne peut être observée alors on peut conclure que soit la solution ne contient pas d’ions iodure soit leur concentration y est si faible qu’ils ne peuvent pas être détectés.
  •  Si un précipité de couleur différente (qui n’est pas jaune) se forme alors on peut conclure à la présence d’autres anions qui précipitent aussi en présence d’ions argent. Il est possible que ce soit un autre halogénure en particulier des ions chlorure qui donnent un précipité blanc. La présence des ions iodure n’est pas à exclure mais leur avec une concentration sans doute bien plus faible que l’anion concurrent.