Médicaments princeps et génériques

Comprimés aux excipients colorés différents

Qu’est qu’un médicament princeps

Définition: un princeps est un médicament qui incorpore pour la première fois un principe actif qui a été isolé ou synthétisé par un laboratoire pharmaceutique.



Il s’agit en quelques sortes du médicament « original », il est protégé par un brevet d’une durée variable (de l’ordre de 10 ans) qui assure au laboratoire qui l’a déposé l’exclusivité de son exploitation et de sa commercialisation (il est le seul à pouvoir vendre un médicament avec ce principe actif).

Qu’est ce qu’un médicament générique ?

Définition: un médicament générique utilise un principe actif déjà connu et déjà utilisé auparavant dans un princeps.

Lorsque le brevet accordé pour l’exploitation d’un princeps est expiré n’importe quel laboratoire peut mettre au point un médicament qui le « copie » et utilise le même principe actif.

Les différences entre générique et princeps

Un générique possède le même principe actif que le princeps donc leur action est censée être la même mais les excipients peuvent être différents ce qui implique que la tolérance et l’efficacité peuvent légèrement différer. Par ailleurs les génériques sont souvent moins chers que les princeps.

Pourquoi les princeps sont-ils plus chers que les génériques ?

Pour mettre au point un nouveau principe actif qui lui permettra de commercialiser un princeps l’industrie pharmaceutique doit dans un premier temps investir dans une longue phase de recherche et de développement suivie ensuite d’une série de tests cliniques imposés par la législation. Ces tests comprennent différentes phases permettant de certifier l’efficacité du nouveau médicament et l’absence d’effets secondaires graves, ils se réalisent sur des volontaires malades (qui sont censé pouvoir un tirer un bénéfice au niveau de leur santé) puis sur des volontaires sains (rémunérés). La recherche et les tests cliniques représentent un investissement financier considérable qui ne peut être amorti et apporter un bénéfice qu’en garantissant une exploitation exclusive du princeps pendant plusieurs années. Ces investissements ne sont pas nécessaires pour commercialiser un générique car celui-ci fait appel à des principes actifs déjà connus dont le protocle de synthèse est déjà opérationnel et la législation n’impose pas de longs et couteux tests cliniques. Un générique est dont vendu moins cher qu’un princeps car sa mise au point n’a nécessité aucun investissement.

Comment savoir si un médicament est princeps ou générique grâce à son emballage ?

L’emballage d’un princeps comporte en général le nom du marque choisie par le laboratoire qui le vend tandis que l’emballage d’un générique mentionne le nom du principe actif accompagné du nom du laboratoire.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*