L’équation de dissolution

L'équation de dissolution
  1. Son rôle
  2. État des espèces chimiques
  3. Règles de conservation
  4. Équation de dissolution d’une espèce chimique moléculaire
  5. Équation de dissolution d’un composé ionique

Son rôle

Elle permet de rendre compte de la dissolution d’une espèce chimique dans un solvant. La partie gauche (avant la flèche) correspond aux espèces chimiques avant dissolution tandis que la partie droite (par la flèche) les décrit après dissolution.

Elle s’écrit donc toujours sous la forme:

Espèces chimiques avant dissolution espèces chimiques après dissolution

L’état des espèces chimiques

L’équation de dissolution mentionne l’état des différentes espèces chimiques, par convention on utilise les suivantes (après chaque formule):

  • (s) pour un solides
  • (l) pour un liquide
  • (g) pour un gaz
  • (aq) espèce chimique moléculaire ou ionique dissoute en solution

Règles de conservation

Tout comme les équations de réaction, les équations de dissolution vérifient deux règles de conservation.

  • la conservation des éléments chimiques: chaque élément chimique est présent en même quantité dans les espèces chimiques avant et après dissolution.
  • la conservation de la charge électrique: la charge totale (en général nulle) des espèces chimiques est la même avant et après dissolution.

Remarque: si l’équation de dissolution est équilibrée et respecte la règle de conservation de la matière alors la règle de conservation de la charge électrique est automatiquement respectée. La conservation de la charge n’a pas besoin d’être exploitée pour l’équilibrage mais elle est cependant utile pour vérifier rapidement qu’il n’y a pas eu d’erreur commise dans le choix des coefficients stoechiométriques.

Équation de dissolution d’une espèce chimique moléculaire

L’espèce chimique passe simplement de son état initial (solide, liquide ou gazeux) à un état dissous sans dissociation ou autre modification (indépendamment des possibles transformations qui peuvent ensuite avoir lieu avec l’eau ou d’autres espèces chimiques)

L’équation de dissolution est donc de la forme suivante:

Espèce chimique (s, l ou g) espèce chimique (aq)

Exemples d’équation de dissolution:

  • Du glucose:  C6H12O6(s) C6H12O6(aq)
  • Du dioxygène: O2(g) O2(aq)
  • De l’éthanol: C2H6O(l) C2H6O(aq)

Équation de dissolution d’un composé ionique

Un composé ionique est toujours l’association d’un cation avec un anion qui se dissocient (se séparent) lors de la dissolution. L’écriture de l’équation de dissolution nécessité donc de connaître la formule des ions présents dans le composé ionique et cette équation est toujours de la forme suivante:

Composé ionique(état) coefficient1.cation(aq) + coefficient 2.anion(aq)

Remarques

  • Les coefficients sont des nombres qui possèdent la même signification que dans les équations de réaction, ils indiquent la proportion de l’espèce chimique qu’ils précèdent et leur absence équivaut à un coefficient « 1 ».
  • Chaque coefficient de l’équation a même valeur que l’indice dans la formule du composé ionique. Par exemple le sulfure d’aluminium a pour formule Al2S3 donc son équation de dissolution comporte un coefficient 2 pour l’aluminium et un coefficient 3 pour l’ion soufre.

Exemples

  • Équation de dissolution du chlorure de sodium (NaCl) constitué d’ions chlorure (Cl) et d’ions sodium (Na+) :

NaCl(s) Na+(aq) + Cl(aq)

  • Équation de dissolution du chlorure de cuivre (CuCl2) constitué d’ions cuivre (Cu2+) et d’ions chlorure (Cl-) :

CuCl2(s) Cu2+ + 2 Cl

  • Équation de dissolution du sulfate d’aluminium ( Al2(SO4)3 ) constitué d’ions aluminium (Al3+) et d’ions sulfate (SO42-)

Al2(SO4)3(s) 2Al3+(aq) + 3SO42-(aq)

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*